SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTé LE ROI MOHAMMED VI

 
 

EL JADIDA

10ÈME ÉDITION

DU 11 AU 16 OCTOBRE 2016

Connue jadis sous les noms d´El Brija, El Mahdouma et puis Mazagan, la ville d´El Jadida est située au centre du Maroc sur les rives de l´Océan atlantique . Le nom d´El jadida (la neuve) lui fut attribué par le Sultan Moulay Mohamed ben Abdellah.

Elle fut construite par les portugais entre 1510 et 1520 .Elle eut la forme d´un château fort , carré, flanqué de quatre tours qu´on appela « Castillo Réal ». Cependant , la construction de l´enceinte fortifiée dura 30 ans et ce n´est qu´en 1541 qu´elle fut terminée. Une enceinte quadrangulaire entourait la ville qui se formait autour de la citadelle.

Le centre de la citadelle était constitué au rez-de-chaussée par une importante salle d´armes, qui fut affectée en 1541 à usage de citerne, afin d´échapper à la pénurie d´eau en cas de siège prolongé .Cette citerne est la plus belle curiosité d´El jadida.

L´ancienne Mazagan, cité portugaise fortifiée du XVI ème siècle comte des remparts qui dévoilent d´étonnants bastions, églises et portes. L´impressionnante citerne portugaise, un bâtiment gothique bâti en sous-sol avec sa forêt de colonnes supportant des voûtes en palmiers.

La baie de l´ancienne Mazagan avait autrefois fasciné les navigateurs portugais, pour devenir par la suite le «Deauville marocain» de Lyautey.

Son port de Jorf Lasfar est le premier port minéralier et le plus grand port d´Afrique. L´autoroute reliant El Jadida à Casablanca, d´une longueur de 80 Km a été ouverte à la circulation à partir du 04 novembre 2006, Le dédoublement de la voie ferrée la ville d´El Jadida est également réalisée.

Sur les côtes d´El Jadida, on peut aussi communier avec cette nature sauvage, primitive, vierge et jalousement conservée à l´abri des cordons de dunes, bien fournis en acacias et mimosas.

Le Moussem Moulay Abdellah Amghar Fief de l´une des tribus les plus célèbres du Maroc : les Doukhalas. Guerriers émérites et redoutés depuis la nuit des temps, ils élèvent de magnifiques chevaux barbes extrêmement réputés pour leur endurance et leur docilité. La ville accueille l´un des plus fameux Moussem de tout le pays, celui de Moulay Abdhallah Amgar qui se tient au bord de l´atlantique. Les troupes du Maroc entier viennent y concourir. A côté se hisse la Kasba de Boulaouane où l´on produit encore l´un des meilleurs vins du pays.